L’Institut asiatique du management (AIM) publie une étude sur les activités françaises de RSE aux Philippines

By September 8, 2016News, Slider

L’Institut asiatique du management (Asian Institute of Management) en partenariat avec la fondation de la Chambre de Commerce Française aux Philippines, France-Philippines United Action (FP-UA), vient de compléter une étude sur les activités françaises de RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) aux Philippines. L’objectif de cette étude est de mettre en valeur les initiatives françaises en terme de RSE ainsi que de définir une approche “CSR” (Corporate Social Responsibility) propre aux compagnies françaises dans un pays étranger.

En effet, tandis que les compagnies américaines ont une pratique “CSR” bien développée depuis de nombreuses années, ce concept est encore nouveau au sein de la communauté d’affaires française. Néanmoins, établies dans un pays prône aux catastrophes naturelles et confronté à de nombreux défis en terme de développement, les compagnies françaises aux Philippines cherchent de plus en plus à contribuer de leur manière et développent ainsi leur propre identité RSE.

Neuf compagnies ont complété le questionnaire envoyé aux membres de la Chambre de Commerce Française aux Philippines et ont accepté de répondre aux questions du Professeur Roman de l’AIM durant un interview au sujet de leurs activités RSE. Les résultats ont été rassemblés dans un rapport qui est maintenant disponible à la demande.

L’étude conclue que les réponses démontrent la richesse et la diversité des projets de RSE et des processus mis en place pour les effectuer. L’étude souligne des éléments communs aux activités de RSE des compagnies françaises aux Philippines (1) ces projets sont directement en lien avec l’activité de l’entreprise, (2) un intérêt particulier est porté à l’interaction entre l’entreprise – employés et leurs familles – et la communauté identifiée, (3) ces activités cherchent à répondre à un besoin particulier au pays – tel que le secours humanitaire post catastrophes naturelles ou alors l’accès à l’énergie, et (4) elles démontrent un intérêt grandissant pour les actions inscrites dans le développement durable et le respect de l’environnement.

La Fondation FP-UA aimerait remercier les neuf compagnies qui ont pris le temps de participer à cette étude: Anxa, AXA, Delfingen, The Fruit Garden, Jewelmer, Michelin, Pernod Ricard, Schneider Electric et ST Microelectronics.

Nous souhaitons aussi remercier le Professeur Roman de l’AIM pour avoir mené cette étude et donner l’opportunité aux entreprises française de présenter leurs activités de RSE aux Philippines.

Si vous souhaitez une copie de l’étude, veuillez contacter Clémentine Turgeon à clementine.turgeon@ccifrance-philippines.org .